30 novembre 2009

ESCALE ...

Monter ou descendreMarche après marcheA contre-piedSelon le sensA contre-marcheFaire une escaleEn sens inverse
Posté par les loups à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2009

IL SERA ...

Il était des chemins Où mes pas dans les tiens J'allais confiante et sereine Aux poussières des garennes Il est des heures chagrines Peau froissée, orpheline Où j'ouis l'écho de la pendule A ta voix somnambule Il était des éternités Auxquelles je te condamnais Vaines croisades et rébellion Mais la croix crie ton nom Il est un souffle tiède et léger Qui dit demain viendra sécher Les coeurs qui saignent à espérer Un autre signe de l'être aimé Il sera un jour précieux Où je verrai avec tes yeux Et j'irai fière... [Lire la suite]
Posté par les loups à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2009

U COMME CISTE ...

Posté par les loups à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2009

JUSTE ...

Juste une tendre angoisse Une douleur exquise A peine une nausée Un poids inconnu Qui délicatement écrase ma poitrine Juste un carressant étau Une pression légère A peine un pincement Qui délicieusement serre mon coeur Juste un doux frisson Une étoffe soyeuse A peine un effleurement Qui douloureusement passe sur mon corps
Posté par les loups à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2008

21 NOVEMBRE 2008 ...

J'ai fait le rêve tendre et secret De ta main douce sur l'oreiller Aux heures chaudes d'une nuit d'été A l'ombre légère de la lune dénudée Offrons-nous l'ivresse du réveil Les chuchotements des oiseaux du ciel Nos paupières entre-ouvertes au soleil L'incendie de nos blessures superficielles J'ai fait la trêve lourde et délétère De nos souffles mêlés à nos états crépusculaires Aux courbes pleines de promesses légères A l'estran noyé qui nous rend à la mer Pardonnons-nous l'offense du délit Les prières à genoux... [Lire la suite]
Posté par les loups à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2008

LA ROSE ET L'ANCOLIE ...

Et l'ancolie fleurit aux tristesses vaines Mélancolie froide et suintante comme la vie Mais les heures épuisées se traînent Au rythme du désir éteint des exils exquis Quand l'obscur éclaire le vide des pensées inavouées La lumière tombe le voile des corps transpercés Mais les heures sonnent le glas des secondes acquises Au rythme de la quiétude éprise du pavé des églises Printemps, été, automne, hiver et puis rien Déjà âme et poussière se courtisent Mais les heures scandent l'ivresse des crépuscules craints Au rythme... [Lire la suite]
Posté par les loups à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 août 2008

J'AI DANS L'ÂME...

J'ai dans l'âme quelque part une divine comédie Qui se joue au rythme des battements de mon coeur Elle me manque tellement la langue de Shakespeare Et les rues de Londres où ma vie fût un instant Les pintes de bière s'étirent jusqu'au petit jour Dans le brouillard du matin gris Big Ben s'éveille Et mes yeux s'embuent des lumières d'Oxford street Et mon coeur s'embrume des remous de la Tamise Le nez au vent j'hume l'air emplit de fish & chips Sur les quais des Docklands où s'animent mes rêves D'un bel arbre de Noël... [Lire la suite]
Posté par les loups à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
20 juillet 2008

FRANCHIR LE PAS ...

"J'ai repris les photos de vacances en Grèce avant de parler de lui, il fallait que je voie pour qu'à nouveau je sente, que je respire, que je goûte les odeurs, et que je perçoive les sons de cet été là . " ERATINI.COM de Dominique Roussel - Editions Amalthée - 2006 Un petit clin d'oeil à Dom' si elle passe par ici ...
Posté par les loups à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juillet 2008

A PLEIN POUMONS ...

Tu dors, souffle régulier L'air expiré se perd La vie, dans chaque bouffée Comme le vent, irrégulière
Posté par les loups à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2008

AU COMMENCEMENT...

Comme l'infinitude de moi-même Me construirais-tu entière? Viol de mon intimité secrète Dévoilée dans le miroir de l'autre Innocence offerte au monde putréfié Unique issue de mes entrailles torturées Comme l'espoir insensé de transmettre Tout ce que j'aurais à peine effleuré Souffle de vie si réel Expiré de mon corps virtuel Muse d'inspiration humaine Née de caresses divines Extrémité du sourire des anges Esquisse des prémices de mon être M'élaircirais-tu enfin du mystère de n'être rien? Dans l'immensité de... [Lire la suite]
Posté par les loups à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,